2 Replies to “Uniformes des Troupes des Cantons Suisses pendant les guerres napoléoniennes par Charles Venant”

  1. Salut Nicolas.
    Merci pour ce nouvel article mais son titre n’est pas exact car il ne s’agit pas des Uniformes de l’Armée Suisse mais des Uniformes des Cantons Suisses.
    Lorsque j’avais posé la question de l’Armée Suisse sur différents forums j’avais reçu beaucoup de réponses.
    Diégo Mané, Bruno Masson, Gille Boué, Lechevalier du Forum “Planète Napoléon” m’avaient appris qu’il n’y avait jamais eu d’armée Suisse pendant le I° Empire.
    Mais chaque canton avait ses propres troupes donc des Troupes de Suisse mais pas des Troupes de l’Armée Suisse.
    Bonne journée et à plus tard.
    Jacques.

  2. Bonjour Jacques

    Je me permets de répondre à la place de Nicolas puisque je suis plus à même de le faire. Certes chaque canton avait ses propres troupes mais en cas de besoin, elles étaient rassemblées pour former une “armée”. Il est indéniable que leur manque d’unité puisse remettre en doute ce terme. Mais c’est un fait que les généraux, officiers supérieurs et le gouvernement suisse (la Diète) parlent dans leurs proclamations ou autres documents d’ “armée”. Je me permets de vous citer un extrait de l’ordre du jour du 29 juin 1815 du général von Bachmann: “[…] Dans ce moment, ses généraux envoyèrent au centre de notre armée des hérauts pour demander une suspension d’armes […]”. La nuance sera plutôt dans l’appellation d’armée confédérale ou armée fédérale. Sous le 1er Empire nous avons bien une armée confédérale qui deviendra par la suite fédérale lorsque la gestion de cette armée relèvera désormais plus du niveau fédéral, avec la création d’un seul règlement pour tous, de camps d’entrainements fédéraux, d’une école militaire, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.